Accueil > Cadre de vie > Voirie > Réaménagement de la gare routière

Réaménagement de la gare routière

Contenu de la page : Réaménagement de la gare routière

Cette réunion publique, organisée par la municipalité, avait pour objectif de présenter sur place le projet avec plan à l’appui. Les services de l’Agglo, du Bureau d’Etude Intercommunal et la commune représentée par le Maire Pascal Pertusa, Jean Marie Mouttet Adjoint à l’environnement, Olivier Dragon, Adjoint à l’urbanisme, Michel Ban, Adjoint à la voirie et Ghislaine Barde Adjointe en charge des bâtiments et de l’accessibilité étaient présents pour répondre aux questions des riverains.

Ce projet, qui a pour objectif de rendre conforme la gare routière aux normes d’accessibilité et de sécurité routière, remplit les objectifs suivants :

  • maintenir le nombre de place de stationnement,
    JPEG - 76.7 ko
    jpg - 76.7 ko

  • recréer une place de stationnement pour personne à mobilité réduite (PMR) répondant aux nouvelles normes,
  • créer un cheminement piéton sécurisé et accessible PMR partant des places de stationnements et des arrêts de bus jusqu’à l’entrée du collège,
  • rehausser les trottoirs d’accès aux entrées des bus (21 cm),
  • poser des bandes de guidages pour déficient visuel,
  • placer des appuis-vélos,
  • installer des chaises sur le parvis devant le collège pour d’une part avoir des espaces conviviaux et d’autre part créer des zones de repos pour les personnes âgées notamment (En effet il est fortement conseillé de placer des assises à intervalles réguliers dans les zones urbanisées pour permettre aux personnes dites « fragiles » de pouvoir se reposer le cas échéant).

Les principales remarques des riverains ont essentiellement concerné les nuisances liées à l’activité de la gare routière comme :

  • l’installation de chaises qui selon certains riverains favorise le « squat » des jeunes. M. le Maire a répondu qu’à l’issue d’une période de test il pouvait être envisagé de les enlever. Rappelant également que la place est désormais surveillée par les services de la police municipale grâce à la présence d’une caméra de vidéo protection,
  • les incivilités récurrentes liées aux stationnements sauvages des véhicules. Les élus ont évoqué les actions mises en place comme le cheminement piéton rue du 19 mars pour inciter les parents à se garer sur le parking de l’espace Mosaïque qui se situe à 100 mètres. D’autres actions de sensibilisations sont prévues pour la rentrée,
  • il a également été évoqué la possibilité de mettre en place un dépose-minute. Un aménagement impossible à réaliser techniquement car il obligerai à mettre l’avenue du 11 novembre 1918 en sens unique,
  • la pollution liée au stationnement des bus moteurs allumés pendant plusieurs minutes. M. le Maire a indiqué que cela avait déjà été signalé auprès de Citéa. Aussi la municipalité se rapprochera de nouveau de ce service,
  • enfin à la suite de questionnements, les élus ont précisé que la végétation existante sera conservée et entretenue pour ne pas gêner la visibilité au croisement avenue Louis Masson.

Les travaux démarreront au mois de juillet 2019 et se feront en 2 tranches distinctes pour maintenir une circulation des véhicules. La livraison est prévue pour la rentrée scolaire.