Stage avec William Ropp

Contenu de la page : Stage avec William Ropp

Le portrait* et son approche

Analyser et comprendre la lumière

  • Objective : à partir d’une série de 5 tableaux classique, et ceci comme entrée en matière, nous proposons de comprendre et d’analyser la manière dont l’artiste a su canaliser notre attention en fonction de la répartition de la lumière sur son oeuvre. Dans un deuxième temps, à partir d’un choix de 5 photographes contemporains, nous verrons comment cette conception demeure actuelle. Puis nous analyserons 5 oeuvres qui par non connaissance de ces règles perdent en efficacité. Enfin je montrerai au travers de mes propres images comment j’applique ce concept et comment il peut améliorer l’impact des photographies des participants.

*Nous entendons le portrait dans sa forme la plus large... Du buste jusqu’au portrait en pied

  • Subjective : la lumière de l’âme, celle qui “illumine” un visage, celle qui fait que le sujet semble habité loin des préoccupations vulgaires qui participent de la représentation : « A quoi vais-je ressembler ? Quelle image vais-je donc donner de moi ? Que va-t-on penser de cette image que l’on me prend plus que je ne la donne ? »

Nous proposons par une technique d’approche particulière de faire en sorte que la personne photographiée se débarrasse de ce manteau de questionnements ineptes pour ce consacrer à l’essence même de ce qui fait un “bon” portrait : une lumière un éclairage intérieur qui échappe au contrôle du photographié et qui illumine un visage...
A l’être sociable qui affiche ses goûts et préférences par sa tenue vestimentaire et ses attitudes nous préférerons l’être intime celui qui ne se dévoile que dans le cocon protecteur de l’obscurité et ceci pour mieux en révéler la lumière...

Mise en pratique

  • La technique de studio : mise en application des concepts préalablement acquis au travers de différentes techniques de prises de vues qui vont de l’éclairage “classique” base de flash de studio en passant par l’éclairage naturel et enfin celui en pose longue à l’aide d’une lampe de poche. Nous verrons également les possibles applications de cette technique à la nature morte et au paysage.
  • La post-production : avec comme partenaire le logiciel Photoshop nous corrigerons d’une part les erreurs qui peuvent survenir durant la prise de vue (répartition judicieuse de la lumière suivant les principes vus dans la partie théorique) Étalonnage de la couleur mise en espace corrigée du modèle photographié etc...
  • Spécificité et tarif : ce stage s’adresse à des personnes ayant une connaissance basique de Photoshop (claques,courbes,etc…)

Généralement il débute le Vendredi soir avec deux heures d’introduction puis surtout le week-end.

Matériel requis : un boîtier, un pied photo, un ordinateur possédant le logiciel Photoshop.
A l’issue du stage chaque participant sera à même de présenter une image digne de figurer à la National Portrait Gallery…

Du 21 au 23 septembre 2018.
Maximum de participants : 12
Prix : 320 €

Contact : Christiane MIRAUX-COLOMBIER
mail : cristhmir@orange.fr