Accueil > Brèves > Réglementation sur l’effarouchemen

Réglementation sur l’effarouchement des nuisibles pour les agriculteurs

Contenu de la page : Réglementation sur l’effarouchement des nuisibles pour les agriculteurs

Le corbeaux freux sur la commune de Chabeuil

A Chabeuil, de nombreux agriculteurs font état de dommages importants dans leurs parcelles, provoqués par le corbeau freux. La prédation de ce nuisible s’effectue surtout durant la période de semis : d’avril à fin mai, une période critique pour les agriculteurs. Différentes solutions ont été testées comme la mise en place d’épouvantails ou la capture par piégeage. Ces solutions se sont révélés peu efficaces et les agriculteurs chabeuillois continuent de subir chaque année de lourdes pertes essentiellement dans les champs de soja, de tournesol ou de maïs.

Les canons à gaz : Un des moyens de lutte

Ces détonations à intervalles réguliers que l’on entend parfois au printemps, sont des canons à gaz destinés à l’effarouchement des volatiles. Placés à divers endroits du champs, ils permettent d’effrayer les colonies les empêchant de manger les semis. Mais cet outil a ses limites.

Des autorisations réglementées

C’est pourquoi certains exploitants font appel, en plus des canons, à des chasseurs bénévoles recrutés dans le cadre d’une demande d’autorisation effectuée auprès de la Direction Des Territoires (DDT).

Cette procédure nécessite :

  • Une demande préalable auprès de la DDT
  • Fournir un bilan des tirs et la liste des intervenants
  • Communiquer un état des lieux des prises en fin de saison.

Cette méthode permet d’accroître la présence humaine sur le terrain pour réguler ces populations d’oiseaux afin de limiter les dégâts sur les plantations.